Bye-bye and thanks you Ottawa

Publié le par cecinestpasunblogsurmavieaucanada

Je n'aime pas les auberges de jeunesse, je n'aime pas la promiscuité qu'elles imposent, je n'aime pas me sentir empruntée et gauche par rapport aux baroudeurs qui y pullulent, ceux qui ont traversé le Canada d'Est en Ouest en auberges de jeunesse, ceux qui ont pensé à amener des tongs pour pouvoir prendre des douches sans risquer les mycoses. Moi les tongs, elles ne rentraient ni dans mon sac ni dans ma tête!!

Je n'aime pas trop découvrir une ville seule, marcher seule, manger seule, surtout quand on voit les autres en groupe ou en couple.

 

DSC_0004.JPG

L'auberge de jeunesse, ancienne prison!

 

Mais j'ai aimé partir seule pour Ottawa, c'était comme un défi à moi-même, savoir si je pouvais le faire et l'apprécier surtout, de ce premier sentiment dépendrait la suite de mon voyage ici. Est-ce que je suis capable d'être une baroudeuse à tongs et sans mycoses des pieds?!

Il y a encore 3 mois, l'idée même de partir à "l'aventure" seule me terrifiait, je ne m'en sentais abslument pas capable, pas capable de faire face à l'imprévu, à l'inconnu, pas capable de ne compter que sur moi. Aujourd'hui, je ne sais pas si j'en suis entièrement capable, mais en tout cas, j'ai envie de tenter "l'aventure". Le voyage appelle le voyage.

Quand je regarde une carte du Canada, il y a tant d'endroits ou j'aimerai me rendre, je sais que cela ne dépend que de moi (et de mon compte en banque un peu aussi!), personne ne le fera à ma place. Que je sois accompagnée ou seule, j'irai dans ces endroits, c'est une sorte de promesse que je me fais. Mais je ne veux pas faire comme certains français, qui veulent traverser tout le Canada et la moitié des Etats-Unis en 3 semaines, juste pour pouvoir dire "J'étais à L.A, à Vancouver, à San Francisco...", Non, mon gars tu as été sur les autoroutes qui menaient dans ces villes. il faut savoir trouver le bon rythme, pour apprécier.

 

DSC_0147.JPG"Maman" et le musée des beaux-Arts 

 

Dernière visite, dimanche matin, accompagnée de Nathalie, je me rends au musée des Beau-Arts d'Ottawa. Encore un musée très riche, une magnifique collection d'art moderne et contemporain (pour certaines oeuvres très conceptuelles!). C'était très agréable de pouvoir déambuler et partager son ressenti avec quelqu'un qui aime l'art. J'ai pu voir deux oeuvres que j'aime beaucoup "Maman" de Louise Bourgeois et puis un des mobiles de Calder,  rien n'appelle plus à la rêverie que de regarder les pièces de fer de ces mobiles tourner dans les airs, je trouve.

Le musée est un gigantesque édifice surmonté d'une pyramide de verre (qui n'est pas du tout pyramidale, mais c'est pas grave), ça m'a rappelé quelque chose! Au centre du musée, plusieurs atriums, dans lequels on peut venir reposer ses pieds, réfléchir calmement. Au milieu d'un des atriums, il y avait une fontaine, le bac de la fontaine était jonché de pièces de monnaie, il y avait même un endroit où un gros amas attendait d'être ramassé. Un jour, j'aimerai vraiment comprendre pourquoi les gens se sentent obligé de jeter des pièces de monnaie quand ils voient une fontaine? Comme diraient les Québécois "ça n'a pas de bon sens!"

 

Hier soir (le 15 juin), j'ai dîné avec mon futur coloc' québécois et son ami français à qui je sous-loue la chambre et j'ai eu droit à un cours de politique canadienne, fort instructif. Et j'ai appris qu'il y a une autre raison où fait qu'Ottawa ait été choisie pour capitale, c'est sa proximité avec le Québec, pour que le sentiment d'unité nationale véhiculait par la capitale rejaillisse sur ces indisciplinés et indépendantistes francophones! Il y a des projets de déplacer la capitale dans l'Alberta, ce qui serait un signe fort envoyé aux Québécois, il faut de plus savoir que c'est la première fois dans l'histoire du Canada qu'un premier ministre, en l'occurence Stephen Harper, a été élu avec une forte majorité sans l'appui du Québec et sans avoir fait une seule visite au Québec... Comme l'a dit le grand Charles "Vive le Québec libre"!

 

DSC_0012-copie-1.JPG

Le Chateau-Laurier (un hôtel!)

 

J'ai repris mes affaires et ma longue marche vers la gare routière (en fait, pas du tout j'y suis allée en bus, mais je trouvais la phrase très jolie!!). C'est sous la pluie que je repars, je regarde ce ciel bas constellé de nuages menaçants aux formes improbables et la route longue, droite et plate. Tout comme leurs voisins du Sud, les Canadiens sont aussi le peuple de la route, ils ont des voitures énormes, ici les seules Européennes qu'ils connaissent sont allemandes (et y'a pas de POLO!), et ils n'ont pas la même perception des distances que nous, 200 km c'est le village d'à côté!

 

Montréal en vue, le retour a été plus rapide que l'aller, c'est drôle, mais je suis contente d'être revenue, je ne peux pas encore dire "à la maison" mais c'est un petit quelque chose qui y ressemble.

 

 

Encore quelques images:

 

DSC_0037-copie-1.JPGLes chutes Rideau

Lorsque samuel de Champlain au XVIe siècle a vu ces chutes d'eau il aurait dit "regardez les beaux rideaux!".

Et le nom est resté 


 

DSC_0078.JPG

 

 

 

DSC 0056

 

Le Pont Alexandra, dessous

 

DSC 0144

 

Le Pont Alexandra, dessus

 

 

 

 

DSC_0067.JPGDSC_0094.JPG

 

Une marmotte et une autre marmotte

 

DSC_0050.JPG

 

Et un écureuil! Mais à quand le castor?!!

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article