Prenons un peu de hauteur

Publié le par cecinestpasunblogsurmavieaucanada

J'ai écrit que Montréal est plutôt une ville basse, ce qui est vrai dans 85% de l'agglomération, mais pour mon plus grand plaisir, l'influence américaine ne se fait pas ressentir que dans la taille des packs de lait et des paquets de chips, il y a aussi quelques gratte-ciel (je ne sais pas comment on applique le pluriel à gratte-ciel, en définitive et après une longue réflexion d'un quart de seconde avec moi-même; il est quand même 0h17, mes neurones sont déjà couchés; j'ai décidé de ne pas mettre de "s"). Le gratte-ciel en lui-même peut-être très graphique et agréable à regarder et à photographier il est vrai, mais quand il forme un alignement avec ses congénères, quand une perspective se crée, alors il n'y a vraiment quelque chose de magique à marcher entre ces géants, à voir s'élancer ces lignes de fuite vers le ciel. La verticalité devient beauté et la géométrie se fait art, on en viendrait presque à aimer Pythagore et Thales d'un coup!

 

DSC_0008.JPG

University Street

 

DSC_0014-copie-1.JPG

La Banque Royale du Canada

 

DSC_0032.JPG

Place des Arts

 

DSC_0012.JPG

Place Ville-Marie

 

DSC_0005-copie-1.JPG

University Street

 

DSC_0041-copie-1.JPG

Square Victoria

 

DSC_0020.JPG

Place d'armes

 

Voilà pour le premier arrivage, il y en aura d'autres, j'aime beaucoup arpenter les rues du Centre-ville, lever la tête (en plus, comme ici il n'y a pas de crotte de chiens sur les trottoirs, c'est faisable en toute sécurité pour ses chaussures!),  et admirer les angles, les reflets dans les vitres, la douce démesure québécois (comparé à NY ou Tokyo c'est pas grand chose quand même!)

Commenter cet article