A contribution

Publié le par cecinestpasunblogsurmavieaucanada

 

J’ai écrit 50 articles, pendant ces 4 mois, j’ai passé beaucoup de temps à frapper les touches de mon clavier pour alimenter ce blog. J’y ai pris beaucoup de plaisir, je me suis redécouvert des facilités d’écriture, (je suis une grande poéteuse, n’est-ce pas ma chère cuistinière ?!) le blog a été un compagnon de voyage, un confident d’errance, un lien manquant, une discussion non partagée. Il a évolué au fil des jours, des mots et au fil de moi aussi. Les photographies ont pris plus de place, ont pris la place centrale de mon discours. Le texte aussi a pris plus d’ampleur, signe que je prenais mes aises et que j’étais à l’aise. Il m’a obligé à de la rigueur, à de la concision, à faire fonctionner mon cerveau embrumé par la mauvaise bière québécoise, il aura été une sorte de travail, il m’a fait veiller tard. J’espère que vous l’aurez apprécié, j’ai essayé au maximum de rendre chaque article intéressant, distrayant, de ne pas les écrire avec les pieds, d’y apporter une maigre réflexion philosophico-sociologico-historico-coco, et surtout de faire qu’il me ressemble. Il est donc d’une beauté fracassante, d’une intelligence peu commune et d’une humilité monacale !!

 

Je crois que de ne plus écrire chaque jour va me manquer, j’aurai d’autres occupations, mais le blog offre une gymnastique de l’esprit très intéressante. Je ne dis pas que je l’abandonne totalement, je ne sais pas si je le continuerai à Paris, ma vie parisienne me semble bien fade, sans intérêt et si peu exotique. Je ferai peut-être quelques articles sur des expositions, des films ou des livres. j'espère surtout pouvoir le continuer en voyage, son but est de me suivre dans mes périgrinations, je veux qu'il reste le journal de bord de mes pas dans le vaste monde. Je croise les doigts pour que l'un des projets de documntaire qui est en attente se réalise, car il m'amènera à voyager, et rien ne me rendra plus heureuse que cela.

 

Ce blog m’a aussi permis de montrer mes photographies, c’était son but premier, les mots viennent ensuite. Quand j’écris je pars des photos ou des images qu’il me reste en mémoire, tout est visuel chez moi, j’oublie les sons, parfois les noms, mais jamais les visages, les lieux. J’aime photographier, c’est le seul « talent » artistique que je me connais, je chante comme une casserole, quand je dessine des vaches elles ressemblent comme deux gouttes d’eau à des patates et une feuille morte porter par le vent danse mieux que moi. Mais j’ai un œil, un petit, mais un bon petit œil ! J’essaye de l’exercer. En regardant tous les clichés pris ici, j’en vois quelques-uns très intéressants, beaucoup d’une banalité affligeante, mais ce qui me plait le plus, c’est que je vois se dessiner une ligne directrice, une patte, pour ne pas dire un style, dans mon travail photographique. Je ne veux pas faire des photographies de touristes, je cherche toujours à trouver le bon angle, celui qui racontera une histoire différente, je souhaite que ceux qui regardent mes photos, parfois s’interrogent sur mes photos les moins évidentes, sur tous mes clichés de portes par exemple (j’adore les portes surtout si elles sont un peu vermoulues !). J’aime le noir et blanc, pour l’intemporalité qu’il apporte. J’aime les lieux déserts, dépossédés pour tous les possibles qu'ils offrent. J’aime les lieux très graphiques, les angles, les lignes et les diagonales, pour me réconcilier avce la géométrie. J’aime la verticalité pour le vertige qu’elle procure. J’aime passer du temps à tourner autour de mon sujet, ne pas savoir comment le photographier, essayer, rater, recommencer jusqu’à faire la photo que j’avais vu, imaginé. C’est une longue quête, souvent amère, car ma technique m’empêche parfois de réaliser ce que je voudrai, ou bien parce que j’ai laissé échapper le moment, la seconde.

 

Avant que ce blog ne ferme ses portes temporairement, jusqu’au prochain départ, j’aimerai, pour ceux qui le veulent, avoir vos avis, que vous me disiez les articles que vous avez préféré et pourquoi, les photos que vous avez le plus apprécié. Vos remarques m’aideront à travailler encore mon écriture, alors n’hésitez pas.

 

Au plaisir de vous voir, de vous lire et que vous me lisiez bientôt!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article